fbpx

Abattre un mur porteur, les démarches et les coûts

Dans ce guide complet, Olivier Julien, architecte d'intérieur à Paris, vous conseille sur les démarches, les précautions et les coûts liés à l'abattage des murs porteurs. Découvrez les cas où une ouverture ou une démolition peut agrandir l'espace, apporter plus de lumière et fluidifier la circulation dans votre domicile.

Abattre ou casser un mur porteur : les démarches et les coûts

Casser un mur porteur peut se révéler être un dilemme. Si cette opération peut transformer et illuminer l’espace de votre domicile, elle reste complexe car elle influence directement la structure de l’habitat. Ainsi, la question se pose : comment démolir un mur pour optimiser l’espace tout en préservant la structure ? Dans ce guide, l’architecte d’intérieur parisien Olivier JULIEN vous conseille sur les démarches, précautions nécessaires et coûts à envisager pour ce projet ambitieux.

Bien réfléchir avant de modifier un mur porteur

Vous pouvez abattre les murs porteurs pour agrandir les pièces de votre maison ou créer une salle de bain. Cependant, ces travaux de démolition ou d’ouverture dans un mur ne sont pas sans risque. Dès lors, la mise en place de certaines démarches administratives, l’étude d’avant-projet et la recherche de spécialistes dans ce genre de travaux délicats s’imposent.

Tout d’abord, vous devez bien réfléchir à votre projet de rénovation. Abattre ou ouvrir un mur porteur n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Modifier ou démolir ce mur doit vraiment améliorer votre logement !

Selon que vous vivez en copropriété ou en maison individuelle, des formalités administratives sont nécessaires. D’autre part, les architecte intérieur Paris, architectes et ingénieurs en structure doivent assurer l’étude, la faisabilité du projet et le suivi de chantier. Voyons ensemble les différentes étapes et démarches pour la démolition d’un mur porteur.

Savoir identifier un mur porteur

Les murs porteurs se distinguent visuellement d’une cloison intérieure par son épaisseur. Si vous tapotez dessus avec votre point, le son émis par le mur doit être profond et sourd. Mais il ne faut pas se fier uniquement à cette méthode, car il arrive que certains murs porteurs aient l’air creux à cause des couches d’isolation qui les recouvrent ! La position du mur peut être aussi indicative. Si ce mur supporte d’autres murs, des planchers, des poutres, une poutrelle, un linteau, des charpentes, ou constitue un mur de façade, il s’agit très probablement d’un mur porteur.

Pour vraiment savoir si un mur est porteur, il faut faire des sondages. Idéalement, faites appel à un bureau d’étude composé d’ingénieurs structure. Ils font un repérage en pratiquant des sondages dans la maçonnerie (trous dans les murs), et par la lecture des plans de copropriété. Les sondages permettent l’étude directe de l’épaisseur et de la constitution des parois (mur en pierre, briques, parpaings, béton armé, béton cellulaire, carreaux de plâtre, placo, etc.). En copropriété, les ingénieurs structure peuvent également visiter les étages de dessus et dessous voire la charpente pour se rendre compte de la structure du bâtiment. Il est prudent, dans les immeubles anciens, de s’assurer qu’une cloison ne s’est pas transformée en un mur par l’affaissement des planchers : on appelle ces murs des murs semi-porteurs, car ils ne sont plus de simples cloisons ni des murs non porteurs.

Comment reconnaître et casser un mur porteur ? L'épaisseur et le son sourd au tapotement peuvent aider, mais ce n'est pas suffisant. Des sondages et l'aide d'un bureau d'étude sont recommandés pour évaluer la composition, l'épaisseur et la position du mur. Il est crucial de vérifier si une cloison a été transformée en mur porteur dans les immeubles anciens.

Quelle autorisation demander pour ouvrir un mur structurel ?

Avant de commencer à casser un mur porteur, des autorisations doivent être obtenues. Celles-ci dépendent du type de votre logement, en maison individuelle ou copropriété. Selon le cas, plusieurs parties peuvent être impliquées avant d’avoir l’autorisation de faire des ouvertures ou faire casser des murs porteurs chez vous : service urbanisme, syndic de copropriété, bureau d’étude technique, etc.

Ouverture dans un mur porteur d'une maison individuelle

Avant de commencer des travaux d’ouverture de murs porteurs, des autorisations doivent être obtenues. Celles-ci dépendent du type de votre logement, en maison individuelle ou copropriété. Selon le cas, plusieurs parties peuvent être impliquées avant d’avoir l’autorisation de faire des ouvertures ou faire casser des murs porteurs chez vous : service urbanisme, syndic de copropriété, bureau d’étude technique, etc.

Ouvrir un mur porteur dans un immeuble en copropriété

Casser un mur porteur est un projet de transformation majeure qui nécessite une approche rigoureuse et structurée. Cela impose d’avoir recours à des experts : un bureau d’études structurelles ou techniques, un cabinet d’architecture Paris ou généraliste, ainsi qu’une entreprise de construction ou de maçonnerie. Une fois leurs analyses achevées, il est primordial de présenter les résultats devant une assemblée générale de copropriétaires. Cela permet de légitimer votre initiative et de dissiper les inquiétudes éventuelles. Une option est de convoquer une assemblée générale extraordinaire via le syndic pour fluidifier la démarche, tout en respectant le règlement de copropriété, bien que cette option puisse engendrer des coûts supplémentaires.

Pour vous prémunir contre d’éventuelles accusations de voisins malintentionnés, il est conseillé de réaliser un constat des zones susceptibles d’être affectées par l’abattage du mur porteur et par l’ensemble des travaux connexes.

Il est important de souligner que cette procédure est chronophage et doit être anticipée dès la phase de conception du projet, car elle peut influencer le calendrier et la durée des travaux.

Quelle est la bonne technique pour ouvrir un mur porteur ?

Casser un mur porteur n'est pas facile. La bonne technique pour ouvrir un mur porteur varie selon le cas. Les entreprises utilisent des scies pour découper la partie à enlever. Cependant, il est crucial de soutenir les charges avec des étais pendant la découpe pour assurer la sécurité. Cette étape délicate ne doit pas être négligée et nécessite une surveillance attentive lors des travaux.
Casser un mur porteur : précautions et mise en œuvre. La découpe d'un mur porteur est une tâche délicate et nécessite des protections adéquates. Les étages sont soutenus par des étais, puis des poutres métalliques (IPN, poutrelles) sont installées avec précaution pour supporter le poids des planchers. Les profils métalliques peuvent être intégrés ou laissés visibles pour un style industriel, scellés dans le mur avec du béton ou des produits chimiques.

Selon le cabinet architecte d’intérieur l’Agence BLEU, les termes « ouvrir » ou « abattre » un mur porteur sont un abus de langage. La technique et le moyen d’ouvrir, découper ou percer le mur peuvent varier. Bien souvent, les entreprises découpent à la scie la partie du mur à enlever. Ils peuvent scier avec les scies à main ou à la disqueuse pour de petites ouvertures dans de petits murs ou utiliser une scie guidée sur des rails fixés aux murs pour les ouvertures plus importantes dans des murs plus épais. Cependant, le découpage du mur ne peut se faire qu’à la condition que les charges (poids du bâtiment) soient reprises par des étais disposés correctement autour et durant la découpe du mur porteur (étaiement). Ainsi, ces étais supporteront la charge de ce qui se trouve au-dessus de l’ouverture (toiture, charpente, combles aménagés, étages supérieurs éventuels, etc.). C’est une étape délicate à ne surtout pas négliger et à bien surveiller lors de la réalisation de travaux.

À ne pas oublier : les entreprises « n’y vont pas avec le dos de la cuillère » pour casser un mur porteur, car c’est quasiment impossible, c’est du gros œuvre. Il ne faut surtout pas bâcler les protections autour de la mise œuvre ! Le poids des étages étant repris par les étais et l’ouverture étant faite, l’installation d’IPN, poutre, poutrelles ou autres profils métalliques adaptés peuvent être effectués avec la même précaution. Ces poutres et poteaux métalliques (très généralement en acier) supportent le poids des planchers au-dessus du mur ayant subi l’ouverture. Ensuite, les profils métalliques pourront être scellés dans le mur avec du béton ou des produits chimiques. Pour l’aspect et les finitions, les profils peuvent être cachés ou laissés tels quels pour un style industriel.

Combien coûte l’ouverture d’un mur porteur ?

Selon l’Agence BLEU, agence architecture intérieure, les prix à prévoir pour l’ouverture d’un mur porteur peuvent aller de 4.000 € à plus de 10.000 €, études incluses. Les facteurs suivants feront varier le tarif :

  • Frais liés à l’intervention du bureau d’études ;
  • Les matériaux de construction du mur à abattre (brique, béton, pierre, blocs de pierre, etc.) ;
  • Le type de charge (poids) à reprendre avec la future structure qui remplacera le mur porteur (façade ou mur en coupe) ;
  • La longueur de l’ouverture dans le bâti ;
  • La taille et l’épaisseur du mur porteur à modifier ;
  • Le ou les modes d’ouverture utilisés pour percer ou détruire un mur porteur ;
  • Les finitions, coffrages bruts, peintures.
Casser un mur porteur : Les coûts d'ouverture d'un mur porteur varient de 4 000 € à plus de 10 000 €, y compris les études. Les facteurs tels que les matériaux du mur, la charge à reprendre, la taille de l'ouverture et les méthodes d'ouverture influencent le tarif. Les finitions sont également à prendre en compte.

Combien de temps dure l’ouverture d’un mur porteur ?

Les délais peuvent varier grandement selon plusieurs critères. Si les études des agence architecture intérieur Paris, architectes d’intérieur et bureaux d’étude structure ne prendront (sauf cas très spéciaux) que 3 ou 4 semaines et si cette ouverture du mur porteur modifie l’aspect extérieur d’un bâtiment, une déclaration préalable prendra maximum 1 mois. C’est le délai légal que l’urbanisme et les ABF (Architecte des Bâtiments de France) doivent respecter : passé ce délai le dossier est accepté par défaut.

Par contre, la validation du projet en assemblée générale de copropriété peut prendre du temps. En effet, ces assemblées générales de copropriété se répètent tous les ans. Dans le cas où vos études tombent juste après une assemblée de copropriété, vous devrez attendre presque un an. Mais tout n’est pas perdu ! vous pouvez convoquer une assemblée générale de copropriété extraordinaire. C’est payant, mais vous n’aurez pas à attendre pour faire abattre ou ouvrir un mur porteur. Pour la réalisation des travaux de rénovation ou travaux de démolition de mur porteur, comptez entre 3 et 5 semaines selon le type d’intervention nécessaire.

Pourquoi faire appel à un architecte et un bureau d'étude structure ?

Casser un mur porteur : L'intervention d'un architecte et d'un bureau d'étude structure est essentielle. L'ouverture d'un mur porteur présente des risques d'effondrement et de déséquilibre structurel. Ils évalueront la faisabilité du projet, les conséquences et trouveront des solutions pour maintenir la solidité de la structure. Un bureau d'étude déterminera la procédure et le support adéquat, tandis que l'architecte veillera à l'intégration esthétique. Une couverture décennale et une assurance dommages-ouvrage sont également nécessaires.

Ouvrir ou détruire un mur porteur est dangereux : risque d’effondrement, menace de l’équilibre des forces dans la structure de la maison ou du bâtiment. Seuls un architecte ou un architecte d’intérieur aguerri pourront vérifier la faisabilité de votre projet et ses conséquences. Par exemple, si vous abattez une partie d’un mur porteur pour installer une porte, vous devez vous assurer de pouvoir remplacer les éléments de support manquants par autre chose, un autre matériau, une autre texture.

Il est souvent utile de casser un mur porteur, mais comment garder intact ce qui reste au-dessus de la porte ou de la fenêtre nouvellement créée ? Les autres murs et cloisons pourront-ils supporter le poids des étages supérieurs ? Seuls un architecte ou un architecte d’intérieur vous le diront. Le bureau d’études techniques ou bureau d’étude structure, pour sa part, déterminera la procédure d’ouverture ou de suppression du mur porteur et sélectionnera, par un calcul très précis, le type d’élément de support le plus approprié à mettre en place pour un résultat optimal.

Autre point très important à vérifier : l’ensemble des différents acteurs du projet doivent avoir une couverture décennale valable (assurance décennale ou garantie décennale) ainsi qu’une assurance dommages-ouvrage.

Comment abattre un mur porteur : conclusion

De la conception aux travaux, il est important de s’entourer de professionnels qualifiés. L’entreprise qui réalise les travaux, doit entre autres, mettre en place une structure temporaire de soutènement lors de l’ouverture du mur porteur pour éviter d’éventuels mouvements de la structure.

Si vous devez choisir un prestataire par vous-même, demandez à voir ses réalisations précédentes, qui vous donneront une idée de ses capacités. Il faudra aussi être patient si vous habitez en copropriété, car le processus est long et parfois délicat.

Chaque projet est unique et rien n’est impossible, alors si votre budget le permet, demandez à votre architecte ou architecte d’intérieur de vous faire des propositions en incluant une ouverture de mur porteur.

Olivier JULIEN,

Architecte d’intérieur.

l'Agence BLEU Architecture, cabinet d'architecture à Paris, olivier Julien architecte d'intérieur

Vous avec besoin de changement dans votre bien, vous aimez nos projets ?

Articles similaires

Personnalisation et style : les clés de votre nouvelle cuisine d'appartement | Cuisine Appartement Neuf

Cuisine Appartement Neuf | Planification, Personnalisation et Installation Expliquées

Optimisez l'espace de votre appartement neuf avec une cuisine sur mesure. Découvrez comment planifier, personnaliser et installer votre cuisine, reflétant ainsi votre personnalité et vos goûts. De la collaboration avec les promoteurs à la sélection d'équipements, transformez ce lieu en un espace central et accueillant de votre quotidien. Profitez de notre expertise pour surmonter les défis techniques et créez l'harmonie parfaite entre fonctionnalité et...
Levée de réserve en VEFA : guide essentiel pour protéger votre investissement immobilier | Agence BLEU

Les étapes clés, droits et obligations, l’expertise pour une levée de réserve réussie en VEFA

Découvrez les secrets d'une levée de réserve VEFA sans faille. Ce guide exhaustif vous plonge dans les étapes cruciales, de l'inspection initiale du logement à la conclusion réussie de la levée de réserve. Apprenez vos droits et devoirs en tant qu'acheteur en VEFA. Recevez des conseils d'experts pour mener à bien les inspections préalables et choisir un expert VEFA compétent. Avec plus de 95% des achats VEFA présentant des défauts à la livraison, ce guide est essentiel pour assurer la qualité et la conformité de votre futur domicile. Soyez préparé pour une expérience d'achat VEFA réussie et sécurisée, et commencez votre nouvelle vie dans un foyer...
Livraison appartement neuf VEFA : Comment s'assurer de la qualité et de la conformité ? L'Agence BLEU vous guide | livraison appartement neuf

Livraison Appartement Neuf en VEFA : Vous préparer, checklist et Points de Vigilance

Votre guide pour la livraison d'un appartement neuf en VEFA vous attend ! Ce moment décisif, marquant l'aboutissement de votre projet immobilier, exige une préparation méticuleuse. Découvrez comment éviter les pièges courants, avec une checklist détaillée pour inspecter chaque détail de votre nouvel habitat. Profitez de conseils d'experts pour une réception sans stress et sécurisez votre investissement. Ne laissez rien au hasard - Un expert VEFA est là pour transformer cette étape cruciale en succès total. Préparez-vous dès maintenant...