fbpx

Toutes les aides à la rénovation énergétique 2023

Toutes les aides à la rénovation énergétique 2023

Nous sommes en 2023 et vous souhaitez entreprendre votre projet de rénovation énergétique. Vous voulez réduire la facture énergétique de votre bien. C’est le moment, depuis plusieurs années la rénovations énergétique bénéficient de diverses subventions.

Regardons ensemble ces quelques conseils et quelles aides à la rénovation énergétique vous pouvez prétendre en 2023.

Liste des travaux éligible en 2023

L’isolation des mus, sols, fenêtres et toits

L’isolation doit se concentrer sur les contours de votre maison aux frontières avec l’extérieur. Le renfort ou la création d’isolation permet de limiter les déperditions énergétiques couteuses. Ces pertes de chaleur sont plus courantes que vous ne le pensez et alourdissent vos factures.

L’ADEME précise :

  • 25 à 30 % de pertes énergétiques passent par les toits ;
  • 20 à 25 % des déperditions thermiques passent par les murs ;
  • 7 à 10 % des fuites énergétiques passent par les sols ;
  • 10 à 15 % des gaspillages calorifiques passent par les fenêtres.
Pour limiter les déperditions énergétiques coûteuses, concentrez-vous sur l'isolation des contours de votre maison. Les pertes de chaleur sont courantes et augmentent vos factures. Selon l'ADEME : 25 à 30 % des pertes se font par les toits ; 20 à 25 % des déperditions passent par les murs ; 7 à 10 % des fuites se font par les sols ; 10 à 15 % des gaspillages se font par les fenêtres. Effectuez les travaux d'isolation en début de rénovation et calculez précisément vos besoins de chauffage. Trouvez l'appareil idéal qui s'intégrera parfaitement à votre propriété.

Les travaux d’isolation sont généralement réalisés au début des travaux de rénovation. Aussi, selon l’architecte intérieur à Paris il est préconisé de bien calculer ces besoins en chauffage avec précision avant les travaux. Cela vous aidera à trouver l’appareil parfait qui s’intégrera parfaitement dans votre bien.

La production de chaleur, le chauffage et sa régulation

Pour réduire votre facture et éviter les surconsommations liées aux vieux appareils de chauffage, remplacez-les ! Assurez-vous que le nouvel appareil répond aux normes techniques requises pour bénéficier des aides, telles que le label "NF Performance 3 étoiles œil" pour les radiateurs électriques. Optez pour des solutions telles que poêles à bois, chaudières à granules, pompes à chaleur ou chauffe-eau solaires, avec le label "flamme Verte". Prévoyez également un système de régulation pour optimiser la consommation. Selon l'ADEME, vous pouvez économiser jusqu'à 15% d'énergie. Ces appareils sont parfois coûteux, mais les aides à la rénovation thermique vous permettent d'obtenir un système économe à un prix raisonnable.

Les appareils de chauffage vieillissants alourdissent votre facture. Il est possible de les remplacer pour réduire les surconsommations.

Faites attention aux performances de l’appareil de chauffage. Selon le cabinet d’architecture à Paris, l’Agence BLEU, pour bénéficier de la certification qui vous donnera droit aux aides, un nouveau système de chauffage doit répondre à plusieurs normes techniques. Pour exemple, certaines performances sont attendues (ex : label « NF Performance 3 étoiles œil » pour les radiateurs électriques) et l’installation doit être réalisée par une entreprise disposant du label RGE.

Voici quelque solution de remplacement :

  • Poêle à bois ou foyer encastrable avec label « flamme Verte » ;
  • Chaudière à granules de bois avec label « flamme Verte » ;
  • Pompe à chaleur (PAC) air-eau ;
  • Pompe à chaleur (PAC) eau-eau ;
  • Chauffe-eau solaire ;

Durant la conception de votre système de chauffage, n’oubliez pas de prévoir un système de régulation. La consommation de chauffage peut être optimisée dans ces conditions. Renseignez-vous sur la disponibilité de vannes thermostatiques pour les chauffages à eau et de thermostat programmable pour les autres systèmes.

15% d’énergie seront économisés selon l’ADEME, avec ces systèmes simples à mettre en place

À l’achat ces appareils coûtent souvent cher. En utilisant les aides à la rénovation thermique, un nouveau système plus économe en énergie peut être réalisé à un prix raisonnable.

Rénovation énergétique : Le système de ventilation mécanique (VMC)

La ventilation est primordiale dans les appartements pour renouveler l'air et éviter l'humidité qui engendre des problèmes de santé et de dégâts. Installez un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC simple flux, double flux ou hybride) éligible aux subventions de rénovation d'isolation.

La ventilation dans les appartements est essentielle. Il est destiné à renouveler la qualité de l’air des maisons et des appartements. De cette façon, nous évitons la formation d’humidité, qui provoque la croissance de champignons et par conséquent de maladies respiratoires. L’humidité provoque aussi une sensation de froid et des dégâts dans votre logement.

Un système de ventilation mécanique contrôlée doit être installé VMC simple flux, double flux ou hybride. Ces appareils sont éligibles aux subventions de rénovation d’isolation.

Le cas des rénovations globales

Contrairement aux mesures individuelles, une rénovation appartement parisien globale propose aux propriétaires une approche complète avec un audit énergétique préalable et plusieurs points de rénovation (isolation, modifications du système de chauffage et d’eau chaude). L’objectif principal de cette démarche est de contrer un ensemble de déperditions et d’améliorer la performance énergétique globale de votre logement.

En fait, les meilleurs résultats peuvent être obtenus en rénovant l’ensemble du bâtiment grâce à une mise en œuvre réfléchie, coordonnée et prioritaire dans un projet. Le résultat sera aussi probant sur les factures d’énergie qu’en termes de confort.

Contrairement aux mesures individuelles, une rénovation globale offre une approche complète avec audit énergétique et rénovations diverses (isolation, système de chauffage, eau chaude). L'objectif est de réduire les pertes et améliorer la performance énergétique globale du logement. Les meilleurs résultats sont obtenus avec une rénovation coordonnée et prioritaire sur l'ensemble du bâtiment, apportant des économies d'énergie et un confort accru.

Aides à la rénovation énergétique 2023, la liste complète

MaPrimeRénov'

Depuis 2020, MaPrime Rénov' reste une aide précieuse pour la rénovation énergétique en 2023. Tous les Français y ont accès, sans conditions de ressources, mais les foyers modestes en bénéficient le plus. Le service Mon Accompagnateur Rénov' est désormais obligatoire et offre un soutien complet et personnalisé. Des conseillers en énergie seront requis pour les projets de plus de 5 000 €. Les forfaits des ménages aisés augmentent, tandis que les aides pour les énergies fossiles diminuent. Les foyers modestes auront moins de primes pour les poêles à granulés et les systèmes de VMC. Les travaux d'isolation mono-geste ne seront plus aidés pour les ménages aisés. L'ANAH gère la distribution de MaPrime Rénov'. Une augmentation des gains d'énergie d'au moins 35 % et une habitation de 15 ans ou plus sont requis pour en bénéficier.

MaPrime Rénov’ est accessible depuis 2020 et figure toujours sur la liste des aides à la grande rénovation énergétique accessibles en 2023. Depuis, elle est accessible à tous les Français sans condition de ressources. Cependant les ménages modestes et très modestes restent les principaux bénéficiaires. Les ménages « modestes » ont accès à des aides plus importantes.

Obligatoire depuis janvier 2023, le service Mon Accompagnateur Rénov’ est un accompagnement gratuit pour les projets de rénovation qui simplifie le processus en fournissant un accompagnement global et personnalisé, y compris un diagnostic, la gestion du chantier et les démarches administratives.

À partir du 1er janvier 2023, cet accompagnement sera obligatoire pour bénéficier d’aides à la rénovation énergétique supérieures à 5 000€ et pour percevoir MaPrimeRénov’ Sérénité. À partir du 1er septembre 2023, un conseiller en énergie sera également nécessaire pour les projets dépassant les 5 000€ et une demande de subvention MaPrimeRénov’ excédant 10 000€.

Depuis janvier 2023, les ménages aux ressources intermédiaires et supérieures verront leurs forfaits augmenter de manière respective de 7 000 à 10 000 euros et de 3 500 à 5 000 euros. Les systèmes de chauffage utilisant principalement des énergies fossiles ne peuvent plus bénéficier de MaPrimeRénov’. La prime pour les poêles à granulés sera réduite pour les ménages modestes et très modestes à partir du 1er février, passant de 3 000 à 2 500 euros pour les ménages très modestes et de 2 500 à 2 000 euros pour les ménages modestes. De même, la prime pour les systèmes de VMC sera également réduite de 500 euros pour différentes catégories de ménages. Enfin, les ménages les plus aisés ne recevront plus d’aides pour des travaux d’isolation en mono-geste à partir d’avril.

À noter également que la prime accordée pour l’installation de foyers fermés et d’inserts a été augmentée. L’agence nationale de l’habitat (ANAH) est en charge de la distribution de MaPrime Rénov’. Pour bénéficier de ce financement, nous devez garantir d’au moins 35 % d’augmentation des gains d’énergie. De plus, l’habitation à rénover doit avoir 15 ans ou plus.

Rénovation énergétique : MaPrimeRénov' Sérénité

Il s’agit d’une nouvelle aide destinée uniquement aux ménages modestes et très modestes. Il remplace le système Habiter Mieux Sérénité de l’agence nationale de l’habitat. Pour bénéficier de cette subvention, les ménages éligibles doivent effectuer des travaux permettant d’économiser au moins 35 % d’énergie. Cette nouvelle aide est cumulative à votre prime CEE depuis juillet 2022.

MaPrime Rénov' est une aide accessible à tous les Français depuis 2020, sans condition de ressources. Cependant, les ménages modestes et très modestes sont les principaux bénéficiaires, avec des aides plus importantes pour les ménages modestes. Cette aide fait toujours partie des dispositifs de rénovation énergétique disponibles en 2023.

La TVA à taux réduit

La TVA sera réduite à 5,5% en 2023 si vous faites appel à un professionnel pour effectuer les travaux et acheter le matériel nécessaire. Cette TVA réduite sera directement sur votre facture si vous faites appel à une entreprise ayant le label RGE.

Le chèque énergie

Concernant les chèques énergie, les ménages éligibles ont eu droit à deux chèques en 2021. Il n’existe aucune procédure pour obtenir cette prise en charge. La distribution est automatique et soumise à condition de ressources. En pratique, le FISC dresse une liste des bénéficiaires du chèque énergie.

La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert aide les Français à réduire leur consommation d'énergie et leurs factures grâce aux Certificats d'Économies d'Énergie (CEE). Elle s'applique à tous les biens de plus de 2 ans, résidences principales ou secondaires. Les montants varient en fonction des travaux réalisés, de la localisation et des critères de ressources. La prime est versée après la fin des travaux de rénovation énergétique et est financée par les fournisseurs d'énergie et les distributeurs de carburant, conformément aux incitations de l'État.

La Prime Énergie Monexepert est un outil du système de Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) pour aider tous les Français à faire baisser leur consommation d’énergie et leurs factures, l’État incite les fournisseurs d’énergie et les distributeurs de carburant à financer les rénovations d’isolation des entreprises comme des particuliers.

Pour tous, elle s’applique à tous les biens de plus de 2 ans. Résidence principale ou résidence secondaire elle s’appliquera.

Cette prime est payée après l’achèvement des travaux de rénovation énergétique. Les montants varient en fonction de l’emplacement géographique, du travail effectué et de critères spécifiques liés à vos ressources.

Rénovation énergétique : Action Logement

Les travailleurs du secteur privé peuvent se tourner vers Action Logement pour obtenir de l’aide. Jusqu’à 20 000 €, la réhabilitation thermique peut être démarrée dans les communes situées en zone B2, C ou communes de l’Action Cœur de Ville.

Les employés du secteur privé peuvent solliciter Action Logement pour obtenir une assistance. La rénovation énergétique, jusqu'à 20 000 €, est possible dans les communes des zones B2, C ou celles de l'Action Cœur de Ville. Pour bénéficier d'une subvention, il est nécessaire de s'adresser à un professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement).

Pour pouvoir prétendre à une subvention, vous devez vous adresser à un RGE (Reconnu garant de l’environnement).

L'exonération de taxe foncière

Certaines administrations locales offrent aux citoyens des exonérations de taxe foncière pour les rénovations liées à l’énergie. Cette exonération peut être partielle ou totale. Vous devez contacter votre mairie.

La réduction d'impôts Denormandie

Le dispositif fiscal Denormandie permet aux propriétaires bailleurs de réduire leurs impôts en louant un bien immobilier. Un quart de l'investissement doit être consacré aux travaux de rénovation. Le logement doit être situé dans la zone "Action Coeur de Ville".

Certaines administrations locales offrent aux citoyens des exonérations de taxe foncière pour les rénovations liées à l’énergie. Cette exonération peut être partielle ou totale. Vous devez contacter votre mairie.

Le prêt avance rénovation ou l’éco-prêt à taux zéro

Lors du processus de vente d’un logement, les particuliers ont désormais accès à des prêts bancaires pour les travaux de rénovation énergétique dans ce que les institutions appellent « les passoires thermiques ». Si vous l’obtenez, vous n’avez qu’à payer des intérêts et à rembourser le crédit lorsque vous vendez votre bien, grâce à la valeur créée par les travaux de rénovation énergétiques.

Pour les conditions de crédit, la durée de remboursement est de 20 ans pour un prêt allant jusqu’à 50 000 €.

Le service, que la Banque Postale et le Crédit Mutuel le proposeront depuis 2022, il est à destination des ménages modeste. Cette aide est indissociable du soutien de MaPrime Rénov.

Rénovation énergétique : L’aide de la Caisse de Retraite

Vous êtes locataire ou propriétaire retraité, la caisse de retraite peut vous pouvez faire bénéficier d’une aide quel que soit votre régime de retraite. Cette subvention s’applique aux travaux de rénovation énergétique et aux travaux d’accessibilité. Le montant de la subvention dépend du travail effectué et des revenus.

Pour avoir droit à cette subvention, les travaux doivent être effectués ou vous vivez principalement. Attention, les fonds doivent être inférieurs au montant fixé par la caisse de retraite.

À ces mesures s’ajoutent de nombreuses aides opérationnelles aux niveaux régional, sectoriel et même local. Pensez par exemple à une subvention du Fonds de l’Air en collaboration avec l’ADEME pour remplacer les anciens appareils de chauffage au bois peu performants par des appareils neufs afin de limiter la pollution particulaire.

Les subventions locales à Paris

À Paris, la combustion du bois est la principale source d’émission de particules, en raison de l’interdiction d’installer et de remplacer des chaudières au fioul ou au charbon.

Pour cela il faut être propriétaire occupant et que votre bien ait plus de deux ans d’ancienneté.

À Paris, la principale source de particules est la combustion du bois, car il est interdit d'installer ou de remplacer des chaudières au fioul ou au charbon. Les propriétaires occupants de plus de deux ans peuvent bénéficier d'une aide de 1 000 € de la région Île-de-France pour remplacer leur vieux dispositif par un chauffage solaire, une pompe à chaleur (sauf air-air), un chauffe-eau thermodynamique ou un système hybride.

Avec cette aide vous pourrez réaliser vos travaux de rénovation en changeant votre vieux dispositif par un chauffage ou ECS à énergie solaire, une pompe à chaleur autre qu’air-air à finalité de production chaleur ou ECS, un chauffe-eau thermodynamique et un système hybride.

Un forfait de 1 000 € vous sera octroyé par la région Île-de-France.

Cumulation des aides à la rénovation énergétique 2023

Oui, les aides sont cumulables. À l’exception, de MaPrimeRénov’ Sérénité avec Prime Energie Monexpert et MaPrimeRénov’.

Pour les aides locales, en fonction des décisions administratives elles pourront se cumuler, adressez-vous à votre mairie, pour de plus ample renseignement.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, il existe un large éventail d’options lorsqu’il s’agit de candidater pour des aides à la rénovation liées à l’énergie. Dans tous les cas, vous devez anticiper vos recherches d’aides pour connaitre, selon votre situation, à combien d’aide vous pouvez prétendre, puis commencer à réfléchir à vos travaux et leurs prix rénovation appartement à Paris. En fait, la plupart des aides ne sont disponibles qu’après examen de la situation et des projets prévus. Par exemple, vous ne pourrez plus prétendre aux primes énergies si votre devis est déjà signé avec un artisan.

Olivier JULIEN,

Architecte d’intérieur à Paris.

l'Agence BLEU Architecture, cabinet d'architecture à Paris, olivier Julien architecte d'intérieur

Vous avec besoin de changement dans votre bien, vous aimez nos projets ?

Articles similaires

Personnalisation et style : les clés de votre nouvelle cuisine d'appartement | Cuisine Appartement Neuf

Cuisine Appartement Neuf | Planification, Personnalisation et Installation Expliquées

Optimisez l'espace de votre appartement neuf avec une cuisine sur mesure. Découvrez comment planifier, personnaliser et installer votre cuisine, reflétant ainsi votre personnalité et vos goûts. De la collaboration avec les promoteurs à la sélection d'équipements, transformez ce lieu en un espace central et accueillant de votre quotidien. Profitez de notre expertise pour surmonter les défis techniques et créez l'harmonie parfaite entre fonctionnalité et...
Levée de réserve en VEFA : guide essentiel pour protéger votre investissement immobilier | Agence BLEU

Les étapes clés, droits et obligations, l’expertise pour une levée de réserve réussie en VEFA

Découvrez les secrets d'une levée de réserve VEFA sans faille. Ce guide exhaustif vous plonge dans les étapes cruciales, de l'inspection initiale du logement à la conclusion réussie de la levée de réserve. Apprenez vos droits et devoirs en tant qu'acheteur en VEFA. Recevez des conseils d'experts pour mener à bien les inspections préalables et choisir un expert VEFA compétent. Avec plus de 95% des achats VEFA présentant des défauts à la livraison, ce guide est essentiel pour assurer la qualité et la conformité de votre futur domicile. Soyez préparé pour une expérience d'achat VEFA réussie et sécurisée, et commencez votre nouvelle vie dans un foyer...
Livraison appartement neuf VEFA : Comment s'assurer de la qualité et de la conformité ? L'Agence BLEU vous guide | livraison appartement neuf

Livraison Appartement Neuf en VEFA : Vous préparer, checklist et Points de Vigilance

Votre guide pour la livraison d'un appartement neuf en VEFA vous attend ! Ce moment décisif, marquant l'aboutissement de votre projet immobilier, exige une préparation méticuleuse. Découvrez comment éviter les pièges courants, avec une checklist détaillée pour inspecter chaque détail de votre nouvel habitat. Profitez de conseils d'experts pour une réception sans stress et sécurisez votre investissement. Ne laissez rien au hasard - Un expert VEFA est là pour transformer cette étape cruciale en succès total. Préparez-vous dès maintenant...